UN KISS DE BONNE ANNEE

Nous vous souhaitons à tous une bonne année 2020 et aussi de prendre de bonnes résolutions.

Pour prendre un peu de recul, y voir clair et avancer sur ce que l’on va faire, voici un petit outil de coach qui pourrait vous aider : le KISS de bonne année.

KEEP : en cette nouvelle année, qu’est-ce que je vais GARDER dans mes activités, projets, modes de fonctionnement et postures, dans ce que je fais le mieux ?

IMPROVE : dans tout ce que je fais, qu’est-ce que je peux AMELIORER ?

START : Quels sont les nouveaux projets que je vais INITIER ?

STOP : Qu’est-ce que je vais STOPPER, arrêter pour être plus efficient, parce que je n’ai pas le temps ou les compétences ?

Le KISS devient GAIS en français.

Vous pouvez l’utiliser à titre personnel sur une simple feuille de papier ou sur votre smartphone. Attention, n’oubliez pas d’en garder une copie pour faire le point en fin d’année !

Le KISS peut également être utile pour bien démarrer l’année d’une organisation (société, service, association…). Pour ses membres, il permet de mettre en avant les acquis, de poser sur la table les points faibles, de faire émerger les changements à mettre en œuvre et les moyens de les réaliser. Le KISS peut être revu périodiquement. Il peut être très opérationnel (atteindre des objectifs) et orienté sur les relations interpersonnelles (mieux vivre ensemble) et donc réconcilier l’Economique et l’Humain.

Et pourquoi pas un KISS au niveau politique pour mieux gouverner une ville, une région ou une nation ?

Gérard DESMAISON

Et un petit dessin de notre ami Jean Marie Marcos pour commencer l’année 2020 :

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’A3D en mode rebond

Par Gérard Desmaison Co fondateur de l’observatoire du rebond / 60.000 Rebonds et Président de l’A3D

Réconcilier l’Economique et l’Humain dans les Entreprises : passer à l’action !
Ca y est, l’Observatoire du Rebond est lancé !
L’association 60000 Rebonds, reconnue d’utilité publique à
caractère social en 2014, accompagne les entrepreneurs qui
ont subi une liquidation.

L’approche de 60 000 rebonds mixe un accompagnement
individuel approfondi (séances de coaching et de business
mentoring) et du collectif dynamique avec une réunion
mensuelle intégrant des Groupes d’Echange et de développement ainsi que des ateliers de formation animés par
des experts.
Cette véritable « centrale de compétences » totalement
bénévole est aux côtés des entrepreneurs en post-liquidation pour les aider à rompre leur isolement et à rebondir plus vite. 60 000 rebonds entend également contribuer à faire évoluer en profondeur le regard sur l’échec en France. Organisée en fédérations de 8 régions autonomes, et avec une
implantation dans une trentaine de villes, l’association a accompagné 600 entrepreneurs en 2018, soit une augmentation de 50% par rapport à 2017.
Sa position unique dans le paysage associatif lui permet de tirer les enseignements pour rendre compte des parcours ainsi que d’agir sur les leviers qui contribuent au succès du rebond. Dans ce cadre elle a créée en aout 2019 l’Observatoire du Rebond dont les principaux sont les suivants :
 Analyser les pratiques de l’association de façon à améliorer en continu son dispositif d’accompagnement au rebond,
 Objectiver les causes de l’échec, les conditions propices au rebond et au succès,
 Apporter un éclairage sur l’état des croyances et des pratiques des dirigeants et managers en ce qui concerne l’erreur, l’échec, le rebond et la réussite,
 Être force de proposition pour lever les freins au rebond des entrepreneurs.
L’observatoire du Rebond s’appuie sur un comité scientifique composé de membres issus de l’association, du monde académique et de professionnels de l’écosystème entrepreneurial.
L’association a réalisé en 2019 une étude d’impact auprès des entrepreneurs qu’elle a accompagnés.
Ses premières réalisations en 2019 :
– Une enquête auprès de 186 entrepreneurs qu’elle a accompagnés et qui ont rebondi.

Figure 1 Météo des entrepreneurs avant et après accompagnement par 60000 Rebonds (de 1 à 5)

– Deux communications présentées au Colloque Interdisciplinaire des Défaillances d’Entreprises (CIDE) organisé par l’IAE de Lille :
o « Pathogénèse et salutogénèse de l’entrepreneur ayant subi        une liquidation » G.Desmaison ; B-M Augustin
o « Premiers résultats de l’enquête sur les 186 entrepreneurs        : validation de laméthodologie et de la recherche »
G.       Desmaison

Ces deux travaux feront l’objet de diffusions diverses en 2020.
Les membres de 60000 Rebonds et ceux de l’Atelier Du Dirigeant Durable (A3D) poursuivent la même vision. Un entrepreneur qui a rebondi est un entrepreneur qui a appris, qui a davantage d’expérience, qui a plus d’humanité par la souffrance vécue et qui est prêt à recréer de la richesse
économique et de l’emploi.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

LES RENCONTRES DE L’A3D

Le  4 juillet nous avons eu le plaisir de recevoir Bernard Marie Chiquet, entrepreneur plusieurs fois et dirigeant de grandes entreprises. Bernard Marie a été formé au coaching à la même école que la plupart des membres de l’A3D, il s’est intéressé à la sociocratie, puis à l’holacratie.

« Ce qui définit le chemin à prendre par l’entreprise, ce n’est pas le dirigeant, mais la réalité »

Holacratie est un type de gouvernance et d’organisation qui est née aux États-Unis. Elle a été développée par trois individus qui rêvaient de trouver une nouvelle technologie sociale afin de gérer les organisations. Ils ont alors baptisé cette approche Holacracy et en 2007, ils ont créé la société HolacracyOne pour permettre à cette pratique émergente de poursuivre son évolution et de se diffuser dans le monde. Bernard Marie est certifié Master Coach (3 au monde), le plus haut degré de certification en Holacracy et sa société iGi Partners est le premier LHP (Licensed Holacracy® Provider).

Quelques mots pour schématiser l’Holacracy que Bernard Marie implante dans les entreprises du monde entier : le cercle remplace la pyramide, c’est celui qui fait qui gouverne en s’alignant sur la mission et la raison d’être de l’organisation, l’organisation est un être vivant, l’unité de travail devient le rôle envisagé comme un organe de l’entreprise, les rôles sont affectés aux différents collaborateurs selon leurs compétences… Nous pouvons dire que l’Holacracy se sert de l’intelligence collective, favorise l’autonomie des équipes et peut conduire à une entreprise libérée, pour revenir à des concepts connus.

Nous vous conseillons de visionner le site de IGI Partners qui illustre bien comment cela se passe en entreprise. https://igipartners.com/ De plus, sur ce site, l’Holacracy est expliquée simplement et efficacement  dans une bande dessinée.

Pour l’explorer en profondeur et la pratiquer en expérimentiel, il y a une formation sur 4,5 jours de praticien en Holacracy, du 7 au 11 octobre 2019 sur Paris.

A l’issue de cette rencontre avec Bernard Marie Chiquet, nous avons le sentiment que l’Holacracy est un des moyens de réconcilier radicalement et durablement l’économique et l’humain en entreprise.

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Colloque EMCC des 22 et 23 Mars

Gilles Chauveau (Fondateur de l’A3D)

et Stéphane Maudoy (ancien A3D)

vont participer au prochain Colloque de EMCC le 22/23 mars. Ils co-animeront un atelier « Escape Game Cycleo Coaching » mêlant le flow, la préparation mentale, le bio-feedback, les neurosciences, l’escape game …et un vélo.  Pour en savoir plus :
https://youtu.be/N0PC6whxNSw

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Le livre A3D dans la revue de l’ANDRH

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Actualités: Les membres de l’A3D en représentation

La fin du mois de Novembre verra la participation de plusieurs membres de l’A3D à des évènements de présentation  de notre ouvrage

Le Mardi 13 Novembre à 19h, jean et Marc donneront une conférence à l’ESG,

Le mercredi 14 novembre en fin de matinée, Jean dédicacera le livre au salon du management

Et enfin le jeudi 22 Novembre, à la librairie « des gens qui lisent » à Sartrouville, Jean Marie et Pascale organisent présentation et dédicace. 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Dirigeants : et si vous trouviez votre I K I G A Ï ?

Par Jean Marie Marcos

 

IKIGAÏ ? KESACO ?

Voilà un concept apparu très récemment en Europe. Mais… Où le chercher ? Où le trouver ?

IKIGAÏ n’est pas une méthode de plus de développement personnel, bien qu’il ait été adopté avec enthousiasme par des accompagnants psys et coachs de tous horizons depuis 10ans aux Etats-Unis, depuis quelques mois en France, et surtout par leurs clients qui ont trouvé avec cette nouvelle approche un bénéfice très net.

IKIGAÏ est une philosophie de vie japonaise qui daterait de la période Heian (794-1185), née dans l’île d’Okinawa, un archipel plus exactement, au climat tropical, composé de 161 îles situées à plus de 1300 km de Tokyo.

Okinawa est connue pour son nombre record de centenaires et – c’est certainement lié – pour son régime diététique le plus sain du monde, pour l’activité physique et sociale continue de ses habitants jusqu’à un âge très avancé, pour leur optimiste et leur joie de vivre et pour ce nouveau secret dévoilé au monde : IKIGAÏ.

Pour information : sur les 50 personnes les plus âgées au monde, 22 sont japonaises, 11 américaines et 6 françaises. (source : Los Angeles Gerontology Research Group)

IKIGAÏ, à l’origine est un mot composé de deux sources : iki 生き « la vie » et de kai 甲斐 « la récompense », cette deuxième partie, prononcée gaï est assimilée aussi au résultat obtenu ou au bénéfice personnel ou social.

Comment traduire IKIGAÏ en français ? Ce n’est pas facile, plusieurs propositions glanées ça et là se complètent et permettent d’en appréhender le sens : « raison d’être », « joie de vivre » ou plus souvent, la « raison de se lever le matin », la motivation profonde qui donne du sens à notre vie, qui nous offre la joie permanente et la sagesse qui permet de traverser nos zones de turbulence avec sérénité, qui procure le bonheur de vivre.

IKIGAÏ EST AU CŒUR DE QUATRE SOURCES

Cher Dirigeant, pour trouver votre IKIGAÏ, allez à la recherche de :

CE QUE VOUS AIMEZ : quelles sont les missions, les rôles, les actions qui vous rendent HEUREUX ?

CE POUR QUOI VOUS ÊTES DOUÉ : quels sont vos TALENTS, vos dons, vos qualités, vos forces, vos capacités et comment les cultiver, les développer, les utiliser ?

CE POUR QUOI VOUS ÊTES PAYÉ : comment être RÉMUNÉNÉ à un niveau satisfaisant ?

CE DONT LE MONDE A BESOIN : que pouvez-vous apporter à AUTRUI, qui va bénéficier de votre activité ?

Souvent utilisé dans un cadre d’accompagnement professionnel, IKIGAÏ ne s’arrête pas uniquement au travail. Cette philosophie va permettre à celui qui a trouvé son but de transformer sa propre vie, pour sa propre satisfaction et celle des autres, elle s’accompagne aussi de bonnes habitudes : chercher continuellement à s’améliorer, être toujours prêt à apprendre, s’occuper d’une chose à la fois, savourer l’instant présent, servir la communauté et ne pas remplir son estomac à plus de 80%.

Pour trouver votre IKIGAÏ, il va vous falloir mener quelques phases d’introspection ! Vous allez développer une meilleure connaissance de vous-même à travers ce processus, vous poser de nouvelles questions et aborder celles que vous évitiez jusqu’à présent… ce ne sera pas toujours aisé mais cela sera beaucoup plus efficient si vous êtes accompagné dans cette quête, si vous étudiez les témoignages des personnes qui ont atteint leur IKIGAÏ, si vous faites le point régulièrement sur votre propre IKIGAÏ.

En conclusion, si découvrir son IKIGAÏ n’est pas toujours facile, c’est en revanche une philosophie qui va transformer votre vie positivement, qui va vous permettre de développer congruence et altruisme, tout en étant dans le concret et dans l’action. Et si vous pouviez, cerise sur le gâteau, gagner quelques années de vie en bonne santé… pourquoi s’en passer ?

L’IKIGAÏ SE CONTRUIT SUR 5 PILIERS

v  1er pilier : Commencer petit

v  2ème pilier : Se libérer soi-même

v  3ème pilier : Développer harmonie et durabilité

v  4ème pilier : Savourer la joie des petites choses

v  5ème pilier : Être ici et maintenant

 L’IKIGAÏ ET NOS QUATRE DIMENSIONS

BIBLIOGRAPHIE

“La méthode Ikigaï : Découvrez votre mission de vie” d’Hector Garcia et Francesc Miralles

“Trouver son Ikigaï : Vivre de ce qui nous passionne” de Christie Vanbreemersch

“Le petit livre de l’Ikigaï : La méthode japonaise pour trouver un sens à sa vie” de Ken Mogi

IKIGAÏ PRATIQUE

Jean-Marie intègre la philosophie IKIGAÏ dans ses pratiques de coach, lors de ses accompagnements individuels et collectifs. Il a créé les Rencontres du Bonheur au Travail, des ateliers de découverte dédiés aux dirigeants et managers, animés autour d’un thème lié au Management et aux Relations dans le monde du travail.

La Rencontre du Bonheur au Travail du 11 octobre 2018 est intitulée : « Manager avec l’IKIGAÏ »

https://www.saadsolutions.com/

https://www.saadsolutions.com/rencontres-bonheur-travail

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Art et Entreprise par Françoise Engrand

Dans l’environnement actuel, il devient important de savoir écouter activement le chaos ambiant pour y discerner les possibilités de cohérence. Certaines solutions immédiates peuvent-être utiles à court terme mais se révéler insuffisantes pour assurer le maintien et le développement de l’entreprise. Il convient d’ouvrir sur le futur en pensant à créer de la valeur.

Anticiper demande des hommes motivés et créatifs qui imaginent, accompagnent et mènent à bien les projets en transformant les obstacles en tremplins.

Les approches artistiques apportent un point de vue différent ; elles découvrent de nouveaux horizons; elles favorisent une approche constructive des difficultés en sortant de la routine et en ouvrant sur des pistes inexploitées ; elles stimulent et développent les talents des responsables face aux situations imprévues.

pour en savoir plus art et entreprise

 

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

L’A3D avec l’association 60.000 rebonds à la télévision

Le 31 mai, Gérard est intervenu dans le cadre de l’association 60.000 rebonds sur la thématique de la Résilience.

Ci-après le lien pour visualiser l’émission :

http://tlm.tv/replay/actus-societe/60-000-rebonds

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire

Manager avec les saisons avec TaoDirigeant par Sophie Volatier

La notion de contexte : terrain, facteurs, acteurs, mouvements

En observant la nature pour s’en inspirer avant d’agir, l’être humain a compris les notions universelles de cycles, de changement, de transformation et d’adaptation de la Vie (pour les anciens chinois, l’univers et son fonctionnement, c’est le Tao, la « Voie »). L’humain a su en déduire des comportements nécessaires à sa survie. (Au fait, comment êtes-vous impacté par le nycthémère ? alternance jour-nuit avec un contexte d’éclairage naturel différent selon la période de l’année ?)

Notion d’efficace : effets, choix, leviers

L’humain ayant ainsi appris de la nature la notion de « contexte », il a cherché à être « en phase » avec ce contexte pour pérenniser son existence. Il a développé son « efficacité », c’est à dire l’« art d’obtenir l’effet qu’on désire sur l’objet concerné ou sur la situation elle-même » (c’est la Voie de l’Efficace », la pratique du Tao, en laquelle les Maîtres Taoïstes chinois sont devenus experts au fil des siècles : trouver le levier d’action demandant le moins d’effort possible).

Se conformer à l’ordre naturel des choses : loi du moindre effort et de contextualisation

Il y a les effets subis et les effets voulus. Les premiers viennent du contexte, les seconds émanent de la volonté de l’humain. Ne considérer que les seconds sans tenir compte avant-tout des premiers mène à une modélisation-systématisation-uniformité, débouchant sur des décalages avec la réalité-terrain et donc à des impasses stratégiques et managériales. (au fait, êtes-vous aussi rapide mentalement que physiquement quand il pleut ou s’il fait froid ? Votre cadence et vos besoins sont-ils les mêmes que lorsqu’il fait bon, voire chaud? qu’en est-il de vos humeurs ?)

Agir sur la source ou sur le point le plus sensible

Le praticien Taoïste peut, en voyant une situation globale, en déduire les racines, c’est à dire le contexte dans lequel elle s’est développée et identifier la « graine » (facteur déclencheur = pensée, intention, action) qui a généré la situation, donc la corriger.  A l’inverse, en voyant les prémices d’un contexte (la graine), on peut en déduire les changements possibles voire évidents, longtemps à l’avance, et encore corriger. C’est la notion de potentiel de situation. (par exemple, « faire » de la « valorisation » auprès des équipes entre février et juin est contre-indiqué, par contre dès le 5 septembre, cela permettra d’ anticiper les besoins nourriciers et affaiblir les antagonismes : donc moins de travail d’accompagnement pour le manager)

Du contexte à l’intérêt d’agir 

Parfois, selon les circonstances, ne pas agir et laisser faire le « contexte » (bien identifié et bien utilisé) à notre place, n’est-ce pas plus efficace, plus économe ? (un conflit relationnel exacerbé fin juin se dispersera naturellement sans qu’on agisse. On pourra le traiter efficacement et paisiblement après mi-août)

Encore mieux, modifier le contexte en amont plutôt que chercher à contrôler des situations qui nous échappent en aval, ne serait-ce pas là une stratégie plus fine ?  (pour exemple, une action de formation sur la sécurité n’a aucun effet probant si réalisée en dehors de l’hiver)

 Bien utilisé, cet art du management par le Tao permet de ménager vos troupes sans vous épuiser ni les user, tout en réalisant les intérêts communs « Dirigeant-Equipes-Partenaires ». L’entreprise peut ainsi devenir un contexte où tout le monde est heureux d’évoluer.

L’accompagnement Tao-Dirigeant permet cet apprentissage progressif et saisonnier grâce à son programme « Manager avec les saisons ». Le manager-dirigeant sera en mesure de récupérer du temps en évitant d’en gaspiller, d’amplifier l’effet de ses actions et de (re)trouver de la motivation à gouverner en prenant du recul, en anticipant et jouant avec les inclinaisons naturelles des contextes, en adaptant son management au système psycho-affectif, émotionnel et physique de ses équipes.

Sophie Volatier et Jean-Michel Boscher

sophie.jeanmichel@taodirigeant.com

https://www.taodirigeant.com/produits-et-services/manager-avec-les-saisons/

 

Publié dans Non classé | Laisser un commentaire